Evaluer la valeur d’une exploitation ?

Trois approches !  mais  ce sont les acheteurs qui donnent le prix réel ! !!

Pas d’acheteurs  pas de vente !

Une première approche : la valeur patrimoniale

elle consiste à évaluer les biens de l’entreprise (actif) à leurs valeurs vénales estimées par des experts

 

Immobilisations :

Aides PAC 

Bâtiments

Matériels 

Cheptel reproducteurs 

Stocks 

Animaux et cultures et avances aux cultures 

Créances clients et disponibilités 

Créances clients et disponibilités  

Total actif : 

Dettes inscrites au passif 

Dettes financières à long et moyen terme  : 

Dettes financières à court terme : 

Dettes aux fournisseurs :

(Comptes courants associés créditeurs)  

Passif à déduire : 

Selon la méthode patrimoniale , l’entreprise vaudrait : total actif – dettes 



 

Deuxième méthode : La valeur de remboursement 

Cette méthode se base sur la capacité de l’entreprise à dégager de la richesse. A partir de la capacité de remboursement (CIFI, CREN) , quel capital pourrait on emprunter pour racheter l’entreprise ?

On évalue un EBE prévisionnel  ( analyse des EBE sur les cinq dernières années par exemple, ou un prévisionnel)

De cet EBE prévisionnel  on déduit les annuités prévisionnelles (liés aux investissements nécessaires pour faire “tourner” l’entreprise

Puis on déduit “une rémunération des associées ou des chefs d’entreprise”. (mini 15 000€ par associé)

Ce qui reste est la capacité de remboursement  pour rembourser de nouveaux emprunts

!!

Exemple:

Soit un  EBE de 70 000€

Annuités prévisionnelles de 20 000€

Il reste un revenu disponible prévisionnel de 50 000€

On enlève une rémunération des agriculteurs : 15 000€

Il reste donc une CIFI ou CREN (capacité à rembourser des emprunts nouveaux )de 35 000€

A cela il convient de garder une marge de sécurité pour les éléments non prévus disons 10% de l’EBE  soit 7000€

On peut donc disposer de 28 000€ pour rembourser des emprunts

Avec une annuité potentielle  de 28 000€ on peut  emprunter combien ? no

Pour une mensualité de 2 333€ , un taux de 3% et une durée de 15 ans , on peut emprunter  300 000€ !  et sur 20 ans on peut emprunter  420 000€  !



Troisième méthode : la valeur de rendement 

 C’est la méthode la plus difficile à appréhender. Elle est basée sur la rentabilité de l’entreprise et sur sa capacité à rémunérer un capital

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire