cas pratique : Morthomiers

Un cas pratique : 25 ha à mettre en valeur !angry

Comment mettre en valeur 25 ha ? le projet doit dégager une revenu disponible minimum et être pédagogiquement intéressant pour les apprenants du campus agricole de Bourges !

A l’heure actuelle, les 25 ha sont une partie en  prairie naturelle (mais avant il y avait des cultures) ou en cultures ou en friches par contre ces friches sont sur des sols portants  !

Les étudiants devront proposer des solutions techniques, économiques pour mettre en valeur ces hectares . Mais ils devront raisonner avec le système existant (les deux sites ne faisant plus qu’un ) 

morthomier_01

Il devront entre autres évaluer les investissements (et le retour sur investissement ) et les temps de travaux. Pour ces derniers, il devront faire attention aux pointes de travaux existantes déjà sur le système actuel (ferme du lycée) . (La ferme du lycée ne peut pas en principe emprunter !  et elle a disposition 2 UTH)

1er projet :Un verger de fruitiers sur  X  hectare,  et le reste en culture bio.  Prévoir une rotation et qui dit bio dit “engrais bio” alors attention au coût?    : Marine, Bastien Nicolas, Floriane  Gestion de la rotation sur les différents ha ? 

2ème projet: Miscanthus pour produire de l’énergie pour la chaudière du lycée, agroforesterie ? : Anne, Thomas, Alice, Julie,  Audrey La  zone sèche centrale on en fait quoi ??? Mais il serait souhaitable d’envisager dans une premier temps l’utilisation en énergie des buissons existants ? bois déchiquetés? On peut envisager des taillis à rotation courte

3ème projet : poules pondeuses bio (investissement dans un bâtiment) + volailles fermières (vente directe )  ! Florence Emilie Quentin Tamara, Corine  Et les 20 ha restant ils sont utilisés comment ? 

4ème projet Sorgho fourrager , maïs en enrubanné (silo problème d’installation classée) + culture tradi avec intégration d’un dactyle luzerne + vache scottish , salers , limousine  : Pierre c, Apolline, Anne, Steven B Dans ce projet qui semble le plus réaliste : le client souhaite intégrer le troupeau actuel de charolaises en système plein air , hivernage sur la zone sèche centrale , De plus sur les parcelles de bordure de ruisseau et vu les praires de chiendent existantes, il conviendrait d’envisager pendant un à deux ans des cultures nettoyantes : ex maïs , sorgho etc .. Attention , si “on retire ” les animaux du site central il convient de gérer l’espace ainsi libérer !  

coût de l’enrubannage 

5ème projet : le cinquième élément

6 ème : cabanes et tipi , yourte à louer et toilette sèche  ? et pension chevaux  et circuit cross Amandine, Pauline, Melissa, Julien Le client souhaiterait que soit envisagé un élevage du grand noir du Berry, espèce qui rentre dans le programme de sauvegarde des espèces , cf aides ! et contraintes !  Associer le pôle de l’âne et du cheval de lignière ? 

7ème Agriculture de conservation sur 25 ha :Aymeric, Guillaume, Charlotte, Pierre D, super steven L’agriculture de conservation peut elle intégrer la zone sèche et en friche centrale ? 

Prévoir le financement du semoir ?et ou une location ! Peut on envisager une extension de l’agriculture de conservation sur le site de bourges ?? 

Agriculture inra

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire