Alimentation

Un des points importants pour un éleveur c’est l’alimentation : il se doit de connaitre les aliments et l’adéquation entre besoins nutritionnels des animaux et métabolisme.

Pour alimenter un ruminant  correctement, il convient de connaitre les aliments ! Bien que depuis des siècles, les vaches s’alimentent toutes seules, comme des grandes ! adore Mais si vous avez comme objectif d’optimiser votre élevage, il faut bien maîtriser la première charge : l’alimentation !  

Pour une vache allaitante (une charolaise ou une limousine ), après la mise-bas , faut il vraiment distribuer des concentrés ?? (peekoups des céréales pour les néophytes !)    ?? 

Et pourtant cette pratique est devenue habituelle! Pourtant il y a 30 ans, quand on avait du mal à produire des céréales, on ne donnait pas d’aliments concentrés ! Alors …. doit-on ou pas ! notsure

Et bien cela va dépendre du “foin” que vous allez distribuer et de l’état d’engraissement de votre animal ?? 

Et cette règle s’applique à tous les ruminants ! connaitre les besoins en nutriment et les apports en “nutriments” des aliments est primordial ! ou alors vous ne regardez pas à la dépenses ! 

Entre un foin de prairie “stade début épiaison”  et un ensilage d’herbe “stade floraison” lequel est le meilleur ? et pourquoi ? 

Si vous avez répondu l’ensilage : vous avez perdu !angry

Et oui la méthode de récolte a peu d’influence sur la qualité des fourrages ! mais le stade de récolte dudit fourrage est beaucoup plus important ! 

  • Une base “plus c’est jeune meilleur c’est! plus c’est vieux plus c’est dur !“: )Vous en déduisez quoi dans la gestion de vos fourrages ???  
  • Une autre base :” 60% d’aliments grossiers pour 40% d’aliments concentrés”, la zone de risque “40% d’aliments grossiers pour 60% d’aliments concentrés”. !  Pourquoi en dessous de 40 % d’aliments grossiers, on prend des risques chez des ruminants ?
  • 2/3 d’énergie, 1/3 d’azote ” mais c’est quoi l’énergie et l’azote dans une aliment concentré!
  • Mais a propos vous définissez comment une aliment grossier et un aliment concentré ?
  •  Les aliments hautement énergétiques que l’on peut trouver dans le commerce, utilisent quelle matière organique et sous quelle forme pour augmenter la valeur énergétique ? et est-ce bien raisonnable ?
  • Etes vous d’accord ? 
    Classement décroissant en énergie Classement décroissant en Azote Classement décroissant en "Fibre"
    foin ou ensilage d'herbe floraisongraminéesson, pulpe bouchons
    herbe, ensilage maïs Tourteaux , protéagineux, légumineuses Foin ou ensilage floraison
    Céréales (maïs, blé, orge, avoine ...) Urée Paille
    Paille Paille céréales
  • Pourquoi un excès de concentrés peut induire une acidose chez un ruminant  hero?
  • Les bases de la ration 
    Nom de l'aliment Poids frais % de MSQuantité de kg de MS Valeur UFApport UFValeur PDIN Apport PDINValeur PDIEApport PDIE  
    Aliment 1 Quantité de ms divisé par le % de MS Cf. Table On calcule le Qi de l'animal !! c'est intelligent
    cela !
    Cf. Table Qt en Kg de MS * Valeur UF Cf. Table Qt en Kg de MS * Valeur PDINCf. Table Qt en Kg de MS * ValeurPDIE
    Quand la Qi induit un apport supérieur aux besoins , on calcule un QD
    QD = Besoin en UF / Apport en UF de l'aliment
    Les besoins des animaux : on les trouve dans les tables de ration Cf. Table Cf. Table Ici on a un besoin en PDI que l'on reporte une fois dans la colonne PDIN et une fois dans la colonne PDIE
    Maintenant vous devez faire la différence entre l'apport et le besoin ! Si vous trouvez un excès ! soit vous le corrigez soit l'animal s'engraisse ! Attention ! Un excès en PDIN est dangereux !! Un excès de PDIE bof ...
    Si vous constatez un manque en UF et en PDI : il faut apporter du concentré!
    : à vous de jouer ! avec les aliments suivants 
     % de MS UFPDINPDIEUE bPDIN/UF
    Ensilage prairie début épiaison brins courts sans conservateur18.50.9288651.24
    Foin prairie début épiaison 85%0.8296970.97
    Foin prairie début épiaison ( <10 jours) 85%0.7792931.05
    Foin prairie épiaison 85%0.7371831.07
    Enrubannage Prairie épiaison 55%0.7372751.16
    Ensilage prairie floraison 55%0.6361661.32
    Foin "lycée" 85%0.648581.2
    Ensilage Maïs PE35%0.9142671.05
    Paille orge 88%0.4424461.8
    Avoine 88.1%0.88696978.4
    Orge86.7 %1.097910172.4
    Blé tendre86.9%1.188110268.6
    Pulpe de betterave déshydratée 89.1%0.996610966.6
    Triticale87.31.167810067.2
    Maïs grain 86.4%1.22749760.6
    Tourteau soja 5087.6%1.21395272326
    Luzerne 22% déshydratée89.80.78157127201
    Drèches88.2%1.10205175186
    Féverole 86.1%1.20198112165
    Corn gluten feed88%1.06144115135
    Pois 86.4%1.2115097123
    et les animaux suivants 
     UFPDICi en UEB
    vache fin gestation 8.672015.5
    Vache allaitante (charolaise) autour vêlage 9.991016.2
    Vache allaitante (Charolaise) début allaitement 10.9102517.6
    Besoin d'un vache allaitante de grand format (750kg)
    Si les animaux sont en stabulation sans paille +0.5 UFL et s'ils sont en plein aire +1 UFL

 

Un petit  fichier excel pour le calcul de vos rations !

Télécharger (XLSX, 20KB)

 !! et  on dit merci qui ! clever

 

Faisons un test : ( attention on raisonne toujours en Matière Sèche)  

Aliments

Connaitre les aliments : c’est déjà savoir alimenter un ruminant !

Vous avez eu 100% de réussite ! vous connaissez bien les caractéristiques des aliments et donc les rations (l’alimentation) n’ont pas de secret pour vous !

Alimenter des animaux c’est faire correspondre ses besoins ( en énergie et azote au minimum) aux apports (il faut également tenir compte du coût de la ration ! un animal mange tous les jours  ! angry et donc vous coûte ! )

Même le foin que vous récoltez : coûte !!

combien est la bonne question ??  et sur quelle base allez-vous évaluer un foin : sur le poids ou la valeur nutritive (UF ou PDI ) ??  ( quand vous achetez des engrais , pour les comparer  vous raisonnez en Kg ou en unité fertilisante ???)

Ici pour comparez des “aliments” il faut comparer ce qui est comparable : c’est à dire la valeur “nutritive” ! no

Rationner (limite le coût) mais pour cela vous devez connaitre “la digestion et le métabolisme” d’un ruminant : vous optimiseriez ainsi vos aliments, ou vos achats d’aliments (concentrés ou grossiers) .

Soit un troupeau de vache allaitante de 100  , si par les rations on arrive à économiser 2 kg par jour et par animal  pendant l’hivernage (120 j) cela permet d’économiser combien ?

24 tonnes de foin soit  2280€ ( 95€ la tonne) 

est ce stratégique ? 

24 tonnes c’est 6 ha de foin en moins à récolter 

ou c’est  : libérer 6 ha pour produire autre chose  par exemple des céréales ou alors pour avoir plus de vaches , par exemple 2 Et 2 vaches c’est 1.7 veau en plus vendu … 

la morale de l’histoire : perdre du temps à faire les rations , peu faire gagner de l’argent et gagner du temps! et oui 2280€ c’est 152 heurs de salarié soit trois semaines! 

Vous allez perdre 2 jours pour faire les rations et gagner 3 semaine de temps libre ! angry

La digestion et l’utilisation métabolique des aliments  chez un ruminant 

Ce quiz permet d’évaluer la nécessité ou pas d’approfondir vos connaissances .

Attention, pour certaines questions il y a plusieurs réponses

Bon courage 

PS vous devez réaliser le test, pour avoir le cours

 bonne chance hero

La digestion et utilisation métabolique des aliments

 

Que peut-vous apporter la connaissance de ce chapitre ?

  1. Une vache rumine : y a t il une obligation ?
  2. Quels sont les facteurs qui vont favoriser la rumination ?
  3. Peut-on “améliorer” la rumination? qu’est ce qu’une acidose ?
  4. Vous avez dit “retournement ” de la caillette !
  5. Comment intervenir en cas de météorisation ?
  6. Toxémie de gestation ou acétonémie de lactation : comment prévenir? comment traiter ?
  7. Y a t il une différence nutritionnelle entre les aliments que consomme votre animal et les nutriments disponibles pour les productions ?
  8. Des bactéries dans “l’estomac des ruminants” est-ce un élément primordial pour une bonne digestion et une bonne efficacité alimentaire ?
  9.  Amidon et cellulose pourquoi distinguer ?
  10. De l’urée dans l’alimentation des ruminants : si est seulement si …
  11. Du tourteau tanné ou protégé pourquoi faire ?
  12. des aliments hautement énergétiques ?
  13. De l’herbe qui favorise le taux butyreux ? (et non butyrique et pas bitureux !no
  14. Le concentré peut favoriser le tx protéique ?
  15. Le goût des choses par le biais des acides gras ?

 

Comme quoi ! connaitre la digestion et le métabolisme  peuvent expliquer des pratiques agricoles : certains éléments de ce chapitre peuvent vous permettre de raisonner l’achat ou l’apport de vos concentrés , …handshake

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire